Histoire et vision

À l’initiative du frère Bourgarel, une messe fut célébrée chaque dimanche dans une ancienne chapelle de la propriété Rebuffat. Ces quartiers relevaient alors de la paroisse de la cathédrale Sainte-Marie.

L’archiprêtre Ardoin acquerra en septembre 1907 un terrain au Sud de la chapelle pour y édifier une église.

L’abbé Brémond, vicaire de la cathédrale, fut chargé de s’occuper de ces quartiers et de la construction de l’église.

Le 19 décembre 1907, Mgr Guillibert, évêque de Fréjus bénissait la première pierre. Les dons de Mgr Ardoin et Melle Cabissol permirent la poursuite des travaux et de parvenir à bonne fin.

Le 27 décembre 1908, un an après la pose de la première pierre, Mgr Guillibert bénissait la nouvelle église, qu’il dédiait à l’Immaculée-Conception.

L’édifice de style roman, comprend une grande nef et deux bas-côtés, que recouvre une voûte à berceauplein cintre coupée à chaque travée par des arcs double aux reçus par des pilastres reposant sur une sorte de corniche. L’abside est à pans coupés, ornée à mi-hauteur d’une grande niche dans laquelle apparaît la Vierge.

La façade s’ouvre d’un grand porche tourné vers la rue, au-dessus duquel un fronton triangulaire présente une statue de la Vierge. Un campanile en forme de lanterneau surmonte le tout. L’intérieur est abondamment éclairé par les fenêtres qui ont été ouvertes à chaque travée et par les grandes baies de la façade.

 

VISION DE NOTRE PAROISSE
LogoIMMAC

« TOUT AVEC MARIE »

 

 

 

« Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples. Or, on manqua de vin ; la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. » Sa mère dit aux serviteurs :

« Faites tout ce qu’il vous dira. »

St Jean 2, 1-5

Vous êtes nouveaux arrivants dans notre paroisse,

ou habitants de longue date,

comme curé je souhaite à chacun la bienvenue.

Père F-Régis de Joigny+ (Curé)

 

 

La vision pastorale

 

 

ACCUEILLIR – Comme aux noces à Cana notre paroisse se veut ouverte, bienveillante, familiale et disponible à chacun tel qu’il est.

S’ABANDONNER – Comme les serviteurs à Cana, ayons confiance en Marie qui peut défaire chacun des nœuds de nos vies.

VIVRE – Comme Jésus à Cana, notre communauté est amenée à se laisser interpeller et bousculer par Marie pour annoncer son Fils.

TRANSFORMER – Comme au mariage à Cana Jésus a changé l’eau en vin, Il est en mesure de changer nos vies : PUISONS DANS LES SACREMENTS !

 

 

« Aimez-vous les uns les autres

comme je vous ai aimés. »

St Jean 15, 12